Pour quoi ce Congrès?

Un peu d’Histoire


 

  • Le philosophe et mathématicien Pythagore (~580 ~500 a JC) est cité comme le premier philosophe plaidant pour les droits des animauxen raison de ses convictions sur le fait que les animaux et les humains ont le même type d’âme immortelle.
  • Dans le Corpus Luris Civilis Romani (corps de Droits civil) contenant la plus importante recompilation des Droits romains de l’histoire, réalisé entre 529 et 534 par ordre de l’empereur Byzantin Justinin I (527 – 565), nous trouvons cette phrase : »Le Droit Naturel est ce qui est donné à chaque être vivant et qui n’est pas propre à l’être humain ».
  • En 1641 l’avocat et pasteur Nathaniel Ward a publié le « Corps des libertés du Massachusetts », un texte qui fut la base d’un travail pour l’approbation d’un système de loi protégeant les animaux domestiques ; L’article 92 disait ceci : « Il n’est permis à aucun humain de manifester le moindre type de tyrannie ou de cruauté envers quelque créature née qui serait normalement retenue pour l’usage d’humain ».
  • À l’époque moderne, à la fin du XVIII èmesiècle,apparaît la théorie éthique duContractualisme, dont l’idée centrale était celle de « ne causer aucune souffrance aux animaux qui ne soit nécessaire ». C’est elle qui permit la création des Sociétés de protection des animaux.
  • Lorsqu’il nous parle du droit à la vie, Peter Singer, philosophe et écrivain, dans sa publication « Animal Libération », utilise le terme « Personne » en référence à tous les « êtres vivants capablesde visualiserleur être dans le passé et dans le futur ». Pour lui, les hominidés et presque tous les mammifères sont englobés dans un tel concept.
  • Helmut Kaplan, de son côté, milite pour une éthique simple : »Nous n’avons pas besoin d’une nouvelle morale, nous devons seulement arrêter d’exclure de la morale existante les animaux, de manière aléatoire et sans raison apparente ». Quant à la première organisation dédiée à la promotion des droits des animaux, elle fut fondée par l’avocate Joyce Tischler en 1979 et actuellement, les Droits des Animaux font partie de la formation académique de la plus grande Faculté de Droits des Etats-Unis, comme Harvard, Stanford et Ucla.
  • En 1990, le Pape Jean-Paul II proclamait : » … les animaux ont une âme et les êtres humains doivent aimer leurs frères inférieurs et être solidaires avec eux … ». « ..(tous les animaux) sont le fruit de l’action créatrice du Saint-Esprit et méritent notre respect ».Plus près de nous, le 7 Juillet 2012, un éminent groupe international composé de neuroscientifiques de cognitifs, de neuropharmacologues, neurophysiologues, de neuroanatomistes et de divers neuroscientifiques s’est réuni à l’Université de Cambridge pour évaluer de nouveau les substrats neurobiologiques de l’expérience consciente et des comportements en relation aux animaux humains et non humains. Il en est ressorti, entre autre, que les oiseaux semblent offrir, dans leur comportement, neurophysiologique et neuroanatomique, un impressionnant cas d’évolution parallèle de la conscience. À l’évidence, des niveaux quasi humains de conscience ont étés observés chez des perroquets gris d’Afrique. Il y a été démontré en particulier que les pies manifestent d’impressionnantes similitudes avec les humains, les grands singes, les dauphins et les éléphants qui, en étude, se reconnaissent dans une glace.
  • « La Science a démontré que l’individualité -la conscience de soi-même- n’est pas une caractéristique réservée à l’être humain. « Ceci nous pose un défi », déclare à la BBC Tom White, professeur d’éthique à l’Université Loyola Matymount à Los Angeles. Les experts qui sont en accord avec ce courant de pensée en concluent que, même s’ils ne sont pas humains, les dauphins et les baleines sont des « personnes » au sens philosophique du terme.Ceciest important dans ce que cela implique :ils ont conscience d’eux-même, reconnaissent leur image dans une glace. Ils savent qui ils sont.

« La grandeur d’une nation et son progrès moral peuvent se juger par la manière dont ses animaux sont traités. »
Mahatma Gandhi

Objectifs


 

  • Accepter pleinementla réalité de la Conscience Animale. Comprendre la nature de l’animal comme être qui pense et qui ressent.
  • Accroître le soin et le respect de la planète et son milieu ambiant animal.
  • Promouvoir un Changement de conscience envers les Animaux.
  • Transformer les méthodes de travail et les peurs face au changement de tous ceux qui utilisent les animaux comme « marchandises » pour l’obtention de bénéfices économiques (industrie alimentaire, Zoo, animaleries, etc..) en proposant de nouvelles approches alternatives en adéquation avec une vision renouvelée de la relation entre êtres humains et êtres animaux, sur une Terre re-naissante.
  • Créer un espace de rencontre pour la recherche de solutions de collaborations et générer des impulsionspour de nouvelles lois en faveur des animaux.
  • Création de la Fondation Conscience Animale.

« Nous pouvons juger du cœur d’une personne par la façon dont elle traite les animaux « 
Emmanuel Kant

A qui nous adressons-nous?


 

Nous nous adressons véritablement à toute l’Humanité. C’est un nouvel appel …

L’Humanité a besoin d’avancer, d’évoluer, de s’élever un peu plus et leprérequis incontournable pour cela c’est le profond respect envers toutes les formes de Vie avec lesquelles elle partage sa belle et extraordinaire planète. Aucun de nous ne doit oublier qu’il fait partie du TOUT, mais que RIEN ne lui appartient.

Pour évoluer comme espèce et allerde l’avant, il est nécessaire d’abandonner les méthodes, façons de faire et comportements archaïques qui imposentdes souffrances à une partie importante des habitants de la Terre.

Les Animaux, quant à eux, nous aiment et nous aident inconditionnellement… Pour cette raison, il est aujourd’hui urgent pour nous d’apprendre à agir avec le même Amour envers Eux.

« Les yeux d’un animal ont le pouvoir de parler un grand langage. »
Martin Buber

Notre proposition


 

Rassembler et accueillir un ensemble de conférenciers pour offrir une vision globale du Monde animal et sensibiliser le public et les Institutions à la question des animaux.

Cette initiative admettra des professionnels, sincères, cohérents et rigoureux provenant de différents horizons, que ce soit dans les milieux médicaux, thérapeutiques, spirituels et juridiques.

Offrir une aide à toutes les entités qui travaillent pour soigner et améliorer le monde animal.Pour cela, et en plus des dons que pourra recueillir la Fondation, une partie importante des bénéfices du présent Congrès sera reversé à différentes Associations en accord avec l’objectif proposé.

Cette initiative ne signifie pas une écoute passive, mais proactive, avec la volonté de faire avancer les choses. C’est la raison pour laquelle le second jour de notre Congrès sera consacré à des ateliers et à des groupes de travail approfondissant les différents thèmes traités lors de la rencontre.

« Nous avons toujours la possibilité de recommencer une fois de plus. »
Jack Kornfield

Qui sommes-nous?


 

Ce congrès est initié, dirigé et géré par les Editions Isthar Luna-Sol, une Société créée en 2008 avec pour mission de proposer davantage de Connaissances au vaste monde intérieur de l’être Humain et d’aider au développement de son infini potentiel.

Tout au long de son court mais intense périple, Isthar Luna-Sol s’est appliquée à organiser de nombreux évènements de grande ampleur, toujours en vue de promouvoir et d’appuyer le thème du développement et de l’élévation de la conscience, avec le désir et la volonté de répondre au besoin de notre société.

Pour la réalisation de ses projets, Ediciones Ishtar Luna-Sol compte sur l’expérience et l’appui de professionnels, de Sociétés, d’Organismes de conseils et de personnes déjà engagées dans ce travail et qui oeuvrent dans la même direction qu’elles.

Evènement réalisés

  • 2010 Congrès International ET Contact sur la présence Extraterrestre sur la Planète. 850 Personnes.
  • 2011 Séminaire de l’écrivain Daniel Meurois. 200 Personnes.
  • 2012 Congrès International «Au-delà de 2012. Créer depuis le coeur». 500 Personnes.
  • 2013 Concert Oratorio François des Oiseaux. Orchestre et Choeurs dans la Basilique François le Grand. Madrid. 600 personnes.
  • 2014 Rassemblement pour la Guérison de l’Eau, et concert. 200 Personnes.

« La véritable spiritualité consiste aussi à être conscient du fait qu’une relation d’interdépendance nous lie à chaque chose et à chaque être, la moindre de nos pensées, paroles ou action aura des répercussions sur l’univers entier.. »

Sogyal Rinpoché